Pan pan boum boum tuer !

Je me faisais la réflexion récemment : « non mais c’est vrai, dans les jeux, on passe notre temps à tuer des trucs mais… tuer c’est mal, et pourtant, j’aime bien alors… c’est bizarre… ».

Cette réflexion m’est surtout venue alors que je cherchais un fps pour patienter en attendant Overwatch : design coloré, gameplay défoulant, mais pas gore, pas « trop » violent, pas réaliste… Dix balles et un mars, merci. Ou pour retourner le problème dans l’autre sens : pourquoi je déteste les fps pour ce qu’ils représentent et la sensation d’inconfort qu’ils me procurent, alors que j’ai adhéré, à fond, au jeu de Blizzard ?

Et puis je suis tombée sur cette vidéo qui se pose les bonnes questions et offre des réponses  intelligentes : tout est dans l’enrobage du gameplay.