Les 5 jeux NES qui m’ont marquée

Je reviens encore une fois (longuement :p) sur ma période NES, totalement incontournable, qui m’a fait découvrir les jeux vidéo et une partie de leurs mécaniques devenues canoniques.

NES-01

1/ Super Mario Bros 1… 2 et 3

J’ai déjà parlé de la découverte du premier opus de Mario, je ne m’attarderai donc pas trop dessus. Le gameplay était simple à prendre en main (même si la jouabilité fait un peu de la peine de nos jours…) et les niveaux comprenaient déjà des passages secrets et des salles remplies de trésor.

2/ Batman

Ce jeu est aujourd’hui speedrunné dans tous les sens, mais croyez-moi, à l’époque, la difficulté était vraiment immense ! Dans mon souvenir, ma soeur a dû le terminer une fois, et nous n’avons jamais réussi à renouveler l’exploit 🙁 Bien qu’on soit toujours dans le domaine de la plateforme, les niveaux étaient bien plus sombres que ceux de Mario, absolument magnifiques. Le personnage avait un panel de mouvements beaucoup plus complexe (taper, tirer, sauter, s’accrocher aux murs) rendant l’évolution plus intéressante. Bon et puis cette OST… Quel bonheur 🙂

3/ The Legend of Zelda

Its-Dangerous-to-Go-Alone

Voilà bien un incontournable, même si je n’ai jamais eu le courage de remettre la main dessus dernièrement. Il faut bien avouer que certains choix de gameplay sont particulièrement frustrants aujourd’hui : le manque d’histoire (on est un peu parachuté là dedans, un vieux nous file une épée et hop, à l’aventure), l’absence de déplacement en diagonale (raaaaaaaah !!)… Il fait toutefois partie des jeux que j’ai fini (ils sont rares ;)), après une grosse découverte : l’existence de stratégie lors d’affrontement de boss. J’étais coincée sur Ganon, ce qui m’avait forcée à appeler la hotline soluce de Nintendo (en cachette car mes parents n’auraient pas trop appréciés). C’est ma mini-aventure sur ce jeu 😉

Au passage, c’est encore une fois, niveau OST, une perle qui traversera le temps :

Et pour l’anecdote, parce que j’aime bien ça : je viens de découvrir avec cette vidéo qu’il y avait une intro après l’écran titre… Ou peut-être l’avais-je oublié, sachant que je ne parlais pas anglais à l’époque ?

4/ Castlevania

Toujours de la plateforme ouiiiiii maiiiiiiis… Un peu plus action. Inutile de présenter le jeu, ses qualités et ses défauts, vu comme il est culte. J’ai juste une petite histoire sur le sujet : lorsque nous avions fait l’acquisition de la NES, ma soeur était particulièrement intéressée par Zelda… Sauf qu’il n’était plus disponible dans le magasin où nous achetions nos jeux. La vendeuse lui avait alors chaudement recommandé Castlevania car « c’était quasiment le même jeu ». Quelle déception après le premier essai… La cartouche de ce jeu a donc dormi quelques temps dans un coin, suite à cette déconvenue… Jusqu’au jour où nous avons décidé de nous y mettre pour de bon et de l’apprécier pour ce qu’il était.

Aujourd’hui encore, il m’arrive d’écouter l’OST de ce jeu pendant que je travaille. C’est une pépite, encore une fois, qu’on oubliera jamais 🙂

5/ Duck Tales

Voilà, ça, c’est MON jeu. C’est le premier que j’avais acheté pour moi, le premier que j’ai fini toute seule, le premier que j’ai arpenté en long en large et en travers, le premier que j’ai aimé et recommencé des centaines de fois.

Je l’ai tellement adoré que je n’ai pas encore eu le courage de toucher à la version resmastered sur PS3, de peur d’être déçue et tuer la nostalgie autour du titre.

Juste en regardant cette vidéo, je me rend compte à quel point… les bruitages étaient infectes et l’histoire un peu fumée (Picsou sur la lune ? vraiment ?). Il reste tout de même, à mon goût, le meilleur jeu de plateforme sur NES, à tester absolument si les vieilleries ne vous rebutent pas 🙂

Je laisse quand même ici, comme ça, le thème du niveau de la lune qui est cultissime !

Un commentaire sur “Les 5 jeux NES qui m’ont marquée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *